Spectacle musical chorégraphié (1h – rue & scène), création 2004

 

« A marche, tire, souffle, pousse… les nouveaux saltimbanques de La Belle Image. Musiques enjouées, corps délurés qui piétonnent et martèlent pour mieux clouer les notes au pavé. Corps soufflant, corps hurlant, lové dans le métal, réinvente un corps à corps mi-chair, mi-cuivre ; ballet sonore qui chahute dans le décor urbain soudain plus lumineux sur son passage.

Douze musiciens comme un seul taquinent du bout de leurs pieds diabladas sautillantes, morenadas et autres musiques d’ici et d’ailleurs. Drôles d’oiseaux migrateurs, ensemble multiforme, La Belle Image évolue, change et sait se nourrir de sa propre expérience. Elle épouse les lieux où elle va, s’adapte en un clin d’oeil aux places, ruelles et autres boulevards, fait vibrer les murs de nos cités.

Outre son répertoire d’exception, cette fanfare diffère par l’engagement corporel de ses musiciens ; corps vibrant et soufflant, ils savent emmener leur public par le biais de multiples chorégraphies. La Belle Image s’en va frotter ses cuivres sur les trottoirs du monde, histoire de tordre le clou à la chaussée! »

 

DIABLADAS CORPS SOUFFLANT (version rue)

DIABLADAS CORPS SOUFFLANT (version scène)

 

Crédits
Arrangement musicaux : La Belle image
Chorégraphie : Olivier Germser
Costumes : Aude Gestin
Captation dans la rue, montage : Sylvain Hadelin
Captation en salle, montage : VB Presta – Olivet

Spectacle soutenu par :
Le Fourneau de Brest
DRAC Centre
Région Centre