Spectacle musical chorégraphié avec pyrotechnie (1h10 – rue), création 2008


 

Un masque en fer forgé, cornes arrogantes, yeux exorbités luminescents, bouche béante : un diable passe sa tête, sort du bitume.

Il exhibe une langue démesurée : une scène étagée, une scène organique d’où fusent des feux infernaux, aux délicieux reflets soufrés.

Jaillissants soudain de ses entrailles, les musiciens viennent donner vie, son et corps à ce diable muet, jovial et charmeur, tribal et docile : La belle Image respire, les instruments vibrent et la musique parle.

Les rythmiques se font éloquence, servies par les phrases des mélodies, les chorégraphies font battre son cœur et donnent la chaleur à son souffle.

Spectacle de musique chorégraphié de rue de 1h10min. en 3 dimensions, où pyrotechnie, feu et lumières, partenaires inlassables, sont instigateurs du moment féérique, diabolique et tellurique. Jouissez de nouveau du répertoire Latino-roots Sud-Américain de la fanfare La Belle Image : Porro et Fandango Colombien, Mecapaqueña Bolivienne, Festejo péruvien ou encore Bomba Équatorienne.

À écouter, à danser, à jouir…

SON DE LOS DIABLOS (documentaire)

 

Crédits :
Arrangement musicaux : La Belle image
Directeur Artistique : Stephane Pillet
Chorégraphie : Olivier Germser
Lumières : Guillaume Fournier
Costumes : Aude Gestin
Construction structure : Nicolas MOREAU et Marc VUBASSONNE
Son : Sébastien Tondo
Pyrotechnie : Pascal Jousse
Crédits Photos : Guewen

Spectacle soutenu par :
CultureOCentre
DRAC Centre
Région Centre
La gare à coulisse